VOS PROFS
DE

DANSE

Kévin

Humour et Technique… Vous rigolerez tout en apprenant correctement 🙂

BACHATA NIGHT 13 MAI
Professeur de Danse depuis 12 ans

Cours Collectif et Cours Particulier

PEUX TU TE PRESENTER ?

Je m’appelle Kévin et je suis danseur et professeur de Bachata et de Salsa.

J’aime beaucoup danser, m’amuser, me dépasser, rigoler et j’apprécie tout particulièrement le plaisir que je partage avec chacune de mes partenaires lorsque je danse en soirée.

QUAND AS-TU COMMENCER LA DANSE ? 

J’ai commencé la danse à 16 ans, d’abord en loisir, puis en compétition avec les 5 danses latines (Samba – Cha Cha Cha – Pasodoble – Rumba – Jive  (C’est le Rock’n Roll de compétition).
J’ai ensuite obtenu la certification de Korke et Judith, créateur de la Bachata Sensual, devant un Jury de danseurs professionnels et de la danse de loisir. Ils ont validé mes compétences et ma pédagogie pour l’enseignement de la Bachata.

Afin de transmettre les dernières nouveautés aux élèves de Bachata Fusion, je continue toujours d’apprendre auprès des plus grands professeurs.

QUELLE EST TA VISION DE L’ENSEIGNEMENT ?

Ma vision de l’enseignement est d’allier le plaisir, l’humour et le rire, avec une 
pédagogie orientée sur des bases solides et une vraie technique progressive et respectueuse pour les danseurs et les danseuses. 

Je suis profondément convaincu que c’est en construisant des fondations sur des bases solides, que les élèves pourront ensuite laisser leur corps s’exprimer, donner libre cours à leur créativité, trouver leur style et décupler encore plus leur plaisir dans la danse qu’il partage.

QUE SOUHAITES-TU TRANSMETTRE DANS TES COURS ?

Dans mon parcours de danseur, j’ai acquis de l’expérience, des compétences et des connaissances, que je souhaite aujourd’hui transmettre aux élèves.

Je mets particulièrement  l’accent sur 2 choses dans mes cours  :
– Les bonnes bases de la danse de couple, les codes et la technique pour que les élèves deviennent le danseur et la danseuse qu’il souhaite devenir. 
– Transmettre le respect des partenaires. Cela passe à la fois par la manière dont on invite une personne, comme la manière que l’on danse avec elle, de respecter le corps et la souplesse de son partenaire. Qui plus est, lorsqu’on gagne en aisance, on peut parfois oublier que nous avons été nous-même débutant. Il est donc important de ne pas oublier de danser, de partager et de s’amuser avec les danseurs de demain également.

AS-TU UN MAUVAIS SOUVENIR EN DANSE ?

Malheureusement oui. Quand j’ai débuté à 16 ans, j’ai invité une danseuse un peu plus expérimentée que moi dans une soirée. Comme elle savait que je débutais, elle m’a refusé cette danse (D’ailleurs, elle le faisait avec tous les débutants).
Quelques années plus tard, j’ai moi aussi progressé et elle a su que j’ai fait les championnats de France. Quand nous nous sommes à nouveau rencontrés, elle était très gênée… On sait pourquoi ! 

QUEL EST TON MEILLEURE SOUVENIR EN DANSE ?

Il y en a beaucoup, mais je dirais lorsque j’ai revu mon 1er profs (Bachata et Rock). 
Nous étions tellement contents de nous retrouver. Nous avons partagé nos parcours depuis, il était fier de ce que j’ai accompli et surtout je ne l’ai jamais oublié. C’est lui qui m’a donné du plaisir à danser, qui m’a montré les 1ères bases en danse et ça je ne l’oublierais jamais.
Nous étions vraiment ému lors de ces retrouvailles et ça reste un très bon souvenir.

Julie

Humour et Technique… Vous rigolerez tout en apprenant correctement 🙂

julie bachata
Professeur de Danse depuis 12 ans

Cours Collectif et Cours Particulier

PEUX TU TE PRESENTER ?

Je m’appelle Julie. Je suis éducatrice spécialisée de profession. De nature joviale et dynamique, j’aime le contact avec les gens et mon quotidien se ponctue d’activités diverses et variées (cuisine/ sport/ nature/ voyages, et danse bien évidemment).

La danse a toujours eu une place importante dans ma vie, et bien plus aujourd’hui. C’est une véritable passion. La danse me permet d’évacuer les tensions, d’apprendre à lâcher prise. Mais surtout, chaque danse est une rencontre, un moment de partage et de créativité.

QUAND AS TU COMMENCER LA DANSE ? 

La musique et la danse ont toujours fait parti de mon quotidien, et ce dès mon plus jeune âge. J’ai débuté la danse en solo en pratiquant le modern’jazz durant plusieurs années. J’ai donné des cours dans cette même discipline durant trois années consécutives. C’est ensuite à Strasbourg que j’ai découvert la danse de couple. J’ai suivi plusieurs années de cours de salsa à Strasbourg, puis en Guyane française. C’est là bas que j’ai découvert la bachata. Très vite, j’ai eu envie de découvrir cette danse un peu plus, son histoire, sa musicalité, ses différents style et sa technique. J’ai intégré l’école Bachata Fusion, d’abord en tant qu’élève, et depuis quelques années déjà, en tant que professeure.

QUELLE EST TA VISION DE L’ENSEIGNEMENT ?

Pour moi, l’enseignement est un art en lui-même, bien plus complexe qu’il n’y paraît ! Il s’agit de transmettre la technique de la danse de la manière la plus fine et précise , et de le faire avec passion (et avec le sourire:=).

Je partage complètement la vision de l’enseignement de Kevin. Pour moi, allier plaisir et technique dans un cours est essentiel. Et comme lui, je souhaite transmettre aux élèves, et notamment aux filles, des bases solides qui leur permettront d’être suffisamment à l’aise techniquement pour prendre du plaisir en soirée, et exprimer leur propre style.

Selon moi, plusieurs éléments font la force d’un enseignement de qualité :

  • la construction d’un programme de cours progressifs et adapté au rythme du groupe
  • une manière d’animer et de rythmer un cours : savoir jongler entre moments sérieux et petites blagues, moments d’explication et moments de pratique
  • le fait de donner des explications de qualité : expliquer les mouvements et ne pas juste les montrer
  • la capacité à repérer les erreurs et donner des indications aux élèves pour se corriger, à motiver les élèves pour leur permettre de progresser.

Bref, être un bon professeur ne s’improvise donc pas ! Et l’utilisation d’une pédagogie pensée et soignée est gage de qualité.

QUE SOUHAITES TU TRANSMETTRE DANS TES COURS ?

La bachata étant une danse de couple, chacun à son rôle à jouer dans la danse.

Dans mes cours, je souhaite porter une attention particulière aux filles, être un repère pour elles et les rendre attentives à leur part de travail. Je souhaite transmettre les bases techniques du mieux que possible, afin que les filles puissent être plus à l’aise dans leur corp et dans leur danse. Je souhaite qu’elle puisse développer leur écoute et leur sensibilité.

AS TU UN MAUVAIS SOUVENIR EN DANSE ?

Malheureusement oui. Même si 95% des danses sont de bons souvenirs, j’ai quelques expériences qui resteront gravées dans ma mémoire :

  • Une danse où le cavalier (hors rythme) me donnait le tempo en comptant à voix haute
  • Une danse qui ressemblait plus à un marathon qu’à une bachata : enchainement de passes et pas une seconde pour s’en remettre . J’ai beau être dynamique, j’ai eu du mal à suivre sur ce coup là !
  • Une danse où le cavalier ne te calcule pas de la musique (regard ailleurs, pas un sourire) : bof !
  • A mes débuts, une danse où le cavalier m’a engueulé parce que je n’ai pas compris ce qu’il voulait (insupportable).

QUEL EST TON MEILLEURE SOUVENIR EN DANSE ?

 

De nombreuses danses ont été de très bons moments, mais s’il faut choisir, je dirai ma danse avec Ronald (du couple de danseur Ronald et Alba) lors du festival de Marseille !

Et puis, de manière générale, je trouve ça génial de pouvoir partager des danses à l’autre bout du monde avec des gens qui ne parlent même pas la même langue que toi ! C’est unique ! Et ça a pu ponctué certains de mes voyages !