VOS
PROFS
DE

DANSE

Kévin

Humour et Technique… Vous rigolerez tout en apprenant correctement 🙂

BACHATA NIGHT 13 MAI
Professeur de Danse depuis 12 ans

Cours Collectif et Cours Particulier

PEUX TU TE PRESENTER ?

Je m’appel Kévin et je suis danseur et professeur de Bachata et de Salsa.

J’aime beaucoup danser, m’amuser, me dépasser, rigoler et j’apprécie tout particulièrement le plaisir que je partage avec chacune de mes partenaires lorsque je danse en soirée.

QUAND AS TU COMMENCER LA DANSE ? 

J’ai commencé la danse à 16 ans, d’abord en loisir, puis en compétition avec les 5 danses latines (Samba – Cha Cha Cha – Pasodoble – Rumba – Jive  (C’est le Rock’n Roll de compétition).
J’ai ensuite obtenu la certification de Korke et Judith, créateur de la Bachata Sensual, devant un Jury de danseur professionnels et de la danse de loisir. Ils ont validé mes compétences et ma pédagogie pour l’enseignement de la Bachata.

Afin de transmettre les dernières nouveautés aux élèves de Bachata Fusion, je continue toujours d’apprendre auprès des plus grands professeurs.

QUELLE EST TA VISION DE L’ENSEIGNEMENT ?

Ma vision de l’enseignement est d’allier le plaisir, l’humour et le rire, avec une 
pédagogie orientée sur des bases solides et une vraie technique progressive et respectueuse pour les danseurs et les danseuses. 

Je suis profondément convaincu que c’est en construisant des fondations sur des bases solides, que les élèves pourront ensuite laisser leur corps s’exprimer, donner libre cours à leur créativité, trouver leur style et décupler encore plus leur plaisir dans la danse qu’il partage.

QUE SOUHAITES TU TRANSMETTRE DANS TES COURS ?

Dans mon parcours de danseur, j’ai acquis de l’expérience, des compétences et des connaissances, que je souhaites aujourd’hui transmettre aux élèves.

Je met particulièrement  l’accent sur 2 choses dans mes cours  :
– Les bonnes bases de la danse de couple, les codes et la technique pour que les élèves deviennent le danseur et la danseuse qu’il souhaite devenir. 
– Transmettre le respect des partenaires. Cela passe à la fois par la manière dont on invite une personne, comme la manière que l’on danse avec elle, de respecter le corps et la souplesse de son partenaire. Qui plus est, lorsqu’on gagne en aisance, on peut parfois oublier que nous avons était nous même débutant. Il est donc important de ne pas oublier de danser, de partager et de s’amuser avec les danseurs de demain également.

AS TU UN MAUVAIS SOUVENIR EN DANSE ?

Malheureusement oui. Quand j’ai débuté à 16 ans, j’ai invité une danseuse un peu plus expérimentée que moi dans une soirée. Comme elle savait que je débutais, elle ma refusé cette danse (D’ailleurs, elle le faisait avec tous les débutants).
Quelques années plus tard, j’ai moi aussi progressé et elle a su que j’ai fais les championnats de France. Quand nous nous sommes à nouveau rencontré, elle était très gênée… On sait pourquoi ! 

QUEL EST TON MEILLEURE SOUVENIR EN DANSE ?

Il y en a beaucoup, mais je dirais lorsque j’ai revu mon 1er profs (Bachata et Rock). 
Nous étions tellement content de nous retrouver. Nous avons partager nos parcours depuis, il était fière de ce que j’ai accompli et surtout je ne l’ai jamais oublié. C’est lui qui m’a donné du plaisir à danser, qui m’a montré les 1ères bases en danse et ça je ne l’oublierais jamais.
Nous étions vraiment ému lors de ces retrouvailles et ça reste un très bon souvenir.